Archives plaidoyers de GSI campagne électorale

Campagne électorale fédérale de 2011

Durant la campagne électorale de 2011, GSI a pressé les partis politiques de parler davantage de la façon dont ils prévoyaient soutenir et développer le sport et l’activité physique au Canada.

Quatre messages clés ont alors été diffusés par GSI :

  • Investir dans le sport et l’activité physique;
  • Renforcer les communautés;
  • Soutenir et honorer les champions du Canada; et
  • Développer le sport, l’activité physique et les loisirs dans chaque communauté.

Nous désirons remercier tous ceux qui ont exercé un impact réel en diffusant le message à leurs réseaux de sport et d’activité physique et auprès de leurs candidats locaux. Nous devons continuer de mobiliser notre secteur et de plaider en faveur d’une plus grande attention apportée aux dossiers du sport et de l’activité physique de la part de ceux qui prennent les décisions en ma

 


Campagne électorale fédérale de 2008

Grâce à la campagne « Je crois au pouvoir du sport », qui a permis à 8000 Canadiens d’intervenir activement sur les questions de sport durant la campagne électorale, Le Groupe Le Sport est important a suggéré à tous les partis d’adopter une approche globale à l’égard du sport et de l’activité physique, une approche comprenant les principales stratégies suivantes :

  1. Cibles d’investissement : accroître l’investissement fédéral dans le sport et l’activité physique à un minimum de 500 millions de $ par année, de manière à ce que le Canada atteigne sa cible d’investir dans le sport et l’activité physique l’équivalent de 1 % des dépenses de soins de santé;
  2. Fonds pour les infrastructures : consentir des investissements à long terme substantiels pour éliminer le déficit d’infrastructures (estimé par l’Association canadienne des parcs et loisirs à 15 milliards de $) dans le domaine du sport et des loisirs et s’attaquer à de nouvelles demandes dans des communautés en croissance (projetées à 18 milliards de $ par la Fédération canadienne des municipalités), à même des partenariats avec les provinces, les territoires, les municipalités, les organismes communautaires et le secteur privé;
  3. Mesures fiscales : mettre en place des mesures fiscales innovatrices en vue d’encourager une plus grande pratique du sport et de nouvelles sources de financement de la part du secteur privé et du secteur public;
  4. Leadership renouvelé : adopter de nouvelles stratégies fédérales de leadership, incluant un ministre au Cabinet fédéral responsable du Sport, de l’Activité physique et de Vancouver 2010 et une corporation intégrée au Ministère ou une agence séparée responsable de l’implantation de la politique du sport de de l’activité physique.