Journée de lobbyisme pour le sport, l’activité physique et les loisirs 2016

Créer un environnement positif pour les jeunes physiquement actifs : Développer les bonnes conditions pour promouvoir une meilleur santé et réussir à atteindre le podium

Groupe Le Sport est important - Ottawa, Ontario (18 octobre 2016) – Près de 50 représentants du secteur du sport, de l’activité physique et du loisir ont rencontré aujourd’hui des membres de la Chambre des communes et du Sénat, des ministres et des conseillers principaux en matière de politiques publiques afin d’attirer leur attention sur les problèmes importants de politique publique visés par le secteur.

« Nous voulons que nos élus et les fonctionnaires désignés comprennent la nécessité de mettre l’accent sur le sport fondé sur des valeurs à tous les niveaux ainsi que sur le besoin d’encourager des modes de vie sains et actifs dans des installations nouvelles ou rénovées, et ce, pour tous les Canadiens », a commenté Bob Elliott, chef sénior du Groupe Le Sport est important, organisateur de l’événement.

Afin d’aider le Canada à créer les conditions gagnantes pour promouvoir une meilleure santé et réussir à atteindre le podium, le secteur recommande :

  1. Que le gouvernement fédéral continue de travailler avec les provinces et les territoires ainsi qu’avec le secteur du sport, de l’activité physique et du loisir afin d’établir un cadre national coordonné de l’activité physique qui tient compte du travail qui a été fait pour élaborer la politique Canada actif 20/20 et qui s’harmonise avec la Politique canadienne du sport 2012 et le Cadre stratégique 2015 pour le loisir au Canada; que le gouvernement fédéral soutienne la mise en place du cadre national pour l’activité physique grâce un financement particulier comportant des cibles importantes; et qu’il établisse un mécanisme d’action coordonnée afin d’harmoniser le travail entre les différents ministères fédéraux et entre les secteurs public, privé et à but non lucratif.
     

« L’activité physique est essentielle à un Canada en meilleure santé, mieux connecté et plus  prospère. Un Canada plus fort et plus actif est possible grâce à une action coordonnée entre les secteurs public, privé et à but non lucratif, incluant des cibles claires et un financement suffisant », a déclaré Elio Antunes, président et directeur général de ParticipACTION.

  1. Que le gouvernement fédéral donne suite aux recommandations formulées par l’Association canadienne des parcs et loisirs et le Conseil canadien des installations récréatives et affecte un total de 1,2 milliard de $ par année au cours des dix prochaines années, ce qui représente 10 % du total de 120 milliards annoncés pour les dépenses gouvernementales en infrastructures au cours de la prochaine décennie, et ce, de la façon suivante :

  • Créer un fonds particulier de « réparations » des infrastructures de sport et de loisir;

  • Créer un fonds particulier de « construction » de nouvelles infrastructures de sport et de loisir;
  • Financer la création d’un inventaire national complet des installations de sport et de loisir au Canada.

« Si nous espérons accroître la pratique du sport, qui est actuellement en déclin, il faut commencer par les installations », a commenté Cathy Jo Noble, directrice générale de l’Association canadienne des parcs et loisirs.

  1. Que le gouvernement du Canada prenne un engagement plus vigoureux, plus durable et plus prévisible à l’égard du financement autant du système sportif général que du système sportif de haute performance au Canada et considère d’augmenter le financement annuel de 16,72 millions de $ afin de contribuer à ce que les athlètes, leurs entraîneurs et les installations d’entraînementsoient mieux financés et puissent offrir un meilleur support aux performances sportives et aux résultats. Dans le cadre de cette demande, le besoin d’un soutien accru aux  sports d’équipe a aussi été identifié étant donné particulièrement l’ajout du baseball masculin et du softball féminin au programme des Jeux olympiques de Tokyo 2020.

« L’activité physique accrue chez les enfants ainsi que des installations nouvelles ou rénovées mèneront vers un bassin élargi d’athlètes, dont nombre d’entre eux sont appelés à devenir membres de nos équipes nationales et, en fin de compte, remporter plus de médailles pour le Canada. Nos athlètes ont besoin de notre soutien continu si nous nous attendons à ce qu’ils performent au meilleur de leurs capacités lors des principales compétitions au niveau mondial », a précisé Greg Mathieu, coprésident du Caucus d’été du sport olympique et président et directeur général de Cyclisme Canada.

- 30 -

Le Groupe Le Sport est important (GSI) est un regroupement bénévole de dirigeants provenant du secteur du sport, de l’activité physique et du loisir qui se réunissent pour discuter de la contribution importante que le sport éthique et fondé sur des valeurs apporte à la société et pour collaborer à l’avancement du sport et des politiques publiques. La communauté du GSI comprend quelque 85 organisations nationales, provinciales et multisports, ainsi que des organismes d’activité physique et de loisir. Le GIS est un lieu où les dirigeants établissent des relations les uns avec les autres, où l’on aborde ensemble des questions transversales et où l’on innove à trouver des solutions à des problèmes complexes impliquant les systèmes sportifs, les gouvernements et les citoyens.

Pour plus d’information, prière de communiquer avec :

Bob Elliott, chef sénior

Groupe Le Sport est important

Bureau : (613) 521-9862, poste 3201

Cellulaire : (613) 299-5542

bob.elliott@sportmatters.ca

Tags: LobbyDay2016