Le Groupe le Sport est important recommande des amendements au projet de loi S-228 pour mieux combattre l’obésité / l’inactivité chez les enfants

OTTAWA (25 avril 2018) – Une coalition de plus de 80 organismes de sport, d’activité physique et de loisirs réunis sous le chapeau du Groupe le Sport est important presse le gouvernement fédéral d’apporter des amendements, qui incluent notamment l’exclusion de la commandite sportive, au projet de loi S-228 : Loi modifiant la Loi sur les aliments et drogues (interdiction de faire de la publicité d’aliments et de boissons s’adressant aux enfants).

Dans sa forme actuelle, le projet de loi rétrécirait de façon significative les possibilités de commandite et empêcherait les partenariats avec des marques de commerce qui comptent parmi les antécédents les mieux établis d’investissement dans le sport, l’activité physique et les loisirs. Le manque de commandites entraînerait des augmentations de coûts, et moins d’enfants et de jeunes seraient en mesure d’avoir accès aux programmes de sport, qui sont, en fin de compte, destinés à combattre l’obésité. Des commandites comme Soccer et Hockey Timbits et les programmes AtoMc et hockey McDo de McDonald’s contribuent à un financement important sans lequel des programmes de sport et de loisirs seraient difficiles à faire fonctionner. 

« La commandite crée des possibilités réelles pour les enfants de tous âges et de toute provenance de pratiquer le sport », déclare Lindsay Hugenholtz Sherk, chef principal du Groupe le Sport est important. « La commandite favorise la participation et célèbre l’excellence dans le sport. Elle permet aux activités sportives d’être plus accessibles et plus inclusives. Elle encourage la collaboration entre les organismes sportifs, les gouvernements et le secteur privé – avec un objectif commun d’améliorer la santé de nos jeunes. Ces possibilités seront compromises si le projet de loi S-228 est adopté dans sa forme actuelle. ». 

Les organismes sportifs dans l’ensemble du Canada  appuient pleinement les objectifs de la nouvelle législation et applaudissent au leadership de la sénatrice Nancy Greene-Raine, l’une des plus grandes athlètes olympiques canadiennes, qui mène la campagne. Ils partagent son désir de voir une diminution continue de nombre de jeunes au Canada qui sont obèses ou aux prises avec une surcharge pondérale, et ce, grâce à un ensemble de meilleurs choix nutritionnels et une implication accrue dans le sport et l’activité physique. Le sport est largement reconnu comme un moyen puissant pour des gens de tous âges d’améliorer leur santé et leur bien-être général.

Toutefois, Sport Canada dépend en bonne partie de la commandite. Sans le financement, par le secteur privé, des organismes sportifs, des événements et des athlètes, nombre d’entre eux perdraient leur viabilité financière et commerciale. Plus d’un milliard de $ est dépensé en commandite sportive au Canada et la catégorie des industries d’aliments et boissons compte parmi les plus actives. 

« La commandite a joué un rôle déterminant dans mon cheminement vers le sommet du podium aux Jeux olympiques », déclare la lutteuse canadienne Erica Wiebe. « Au niveau communautaire, cela a signifié que j’ai pu avoir accès à un programme communautaire de soccer avec l’équipement et l’entraînement appropriés. Au niveau de la haute performance, la commandite a fait la différence entre simplement me débrouiller et réaliser mon plein potentiel », ajoute-t-elle. « En tant que modèle, je suis très soucieuse de la santé de tous les Canadiens et, en particulier, des leaders de demain. Je fais part aujourd’hui de mon cheminement afin de faire connaître les répercussions néfastes qu’aurait le projet de loi S-228 sur le sport et ses participants à tous les niveaux et, en conséquence, sur la santé des enfants mêmes qu’il tente de protéger. »

Le Groupe le Sport est important, représenté par Lindsay Hugenholtz Sherk et Erica Wiebe, a présenté son mémoire au Comité permanent de la santé le 23 avril et demandé que la commandite sportive soit exclue du projet de loi S-228 aux niveaux communautaire, provincial et national. Le mémoire soumis au Comité permanent de la santé peut être consulté à l’adresse suivante : http://www.ourcommons.ca/Content/Committee/421/HESA/Brief/BR9783356/br-external/SportMatters-f.pdf

 

- 30 -

 

À propos du Groupe le Sport est important

Le Groupe le Sport est important est une coalition de plus de 80 organismes  de sport, d’activité physique et de loisirs qui se réunissent pour promouvoir le sport fondé sur des valeur à tous les niveaux du système sportif canadien. 

 

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec : 

Lindsay Hugenholtz Sherk,chef principal

Le Groupe le Sport est important

(613)521-9862, poste 3301