Sport pour le Dévelopement

Le sport pour le développement implique d’exploiter tout ce que le sport peut faire « intentionnellement » pour s’attaquer à un éventail de priorités des collectivités, telles que le développement de la communauté, la promotion de la santé, l’engagement des jeunes autochtones, la revitalisation économique, l’établissement des nouveaux arrivants, la participation citoyenne et la résolution de conflit. Alors que la plus grande partie du sport pour le développement se produit au niveau local autour de besoins spécifiques ou d’occasions favorables, une attention accrue est apportée par les responsables de politiques, les philanthropes et les investisseurs sociaux sur la façon dont le sport pour le développement ressemble de plus en plus à un mouvement translocal, non seulement juste au-delà de nos frontières, mais aussi partout au sein des communautés canadiennes.

GSI se fait avec ferveur l’avocat de l’utilisation intentionnelle et innovatrice du sport pour des objectifs de développement. Nous avons organisé un bon nombre de rassemblements de Sport pour le développement (S4D), qui réunissent les dirigeants et les innovateurs dans le domaine du sport pour le développement dans le but d’échanger des idées, de faire progresser le domaine et de concentrer nos efforts collectifs.

Rassemblements de Sport pour le développement

La série récemment complétée des rassemblements de Sport pour le développement (S4D) a réuni annuellement des dirigeants et des innovateurs dans le domaine du sport pour le développement pour échanger des idées, faire progresser le domaine et concentrer nos efforts collectifs. Le sport pour le développement implique d’exploiter tout ce que le sport peut faire pour un éventail de priorités des collectivités, telles que le développement de la communauté, la promotion de la santé, l’engagement des jeunes autochtones, la revitalisation économique, l’établissement des nouveaux arrivants, la participation citoyenne et la résolution de conflit. Alors que la plus grande partie du sport pour le développement se produit au niveau local autour de besoins spécifiques ou d’occasions favorables, une attention accrue est apportée par les responsables de politiques, les philanthropes et les investisseurs sociaux sur la façon dont le sport pour le développement ressemble de plus en plus à un mouvement translocal, non seulement juste au-delà de nos frontières, mais aussi partout au sein des communautés canadiennes.